Les travaux de terrassement étant achevés, les « chaises » ont été placées, délimitant le tracé exact de l’extension arrière du bâtiment. La position de ces repères doit être validée par le géomètre mandaté par la commune, afin de vérifier la conformité au permis d’urbanisme. 

Pendant ce temps, l’équipe de terrassement a poursuivi le travail de démolition, en préparant le mur de l’ancienne sacristie qui devra être percé de plusieurs baies. Pour cela, un « besaçage » s’est avéré nécessaire, afin de soutenir provisoirement le haut du mur sur lequel repose la toiture.

Un « rempiètement » de 1 mètre a été effectué à la base de chacun des deux murs arrière, afin de renforcer la stabilité et poursuivre les travaux en toute sécurité.

Chaises et besaçages